blogs.fr: Blog multimédia 100% facile et gratuit

revelations4

Blog multimédia 100% facile et gratuit

 

BLOGS

investigation géo-politico-stratégique

Blog dans la catégorie :
Pas de catégorie

 

Annonce vocale

 

Statistiques

 




Signaler un contenu illicite

 

revelations4

ARTICLE DE TRANSITION PARTIE 1, PARTIE 2, GRANDE CONSPIRATION INTERNATIONALE

Le 10/10/2017

L'astronaute Thomas Pesquet 2 ème sortie extravéhiculaire Thomas Pesquet ( 24 mars 2017 ). Stephen Craig Paddock ( auteur tuerie Las Vegas ).

L'astronaute Thomas Pesquet
L'astronaute Thomas Pesquet 
Dites-donc, on peut aisément gratifier notre cher astronaute national thomas Pesquet d'un joli 20/20 en matière d'emploi des codes marqueurs clés chiffrés liés à notre Matrice artificielle.
 Rappel des faits. Le 17/11 ( 2016 ) : emploi de 2 des 5 chiffres clés de base, départ effectif de thomas Pesquet depuis le cosmodrome de Baïkonour destination l'iss. A ce moment là, le retour de thomas Pesquet sur Terre était programmé pour le 15/05/2017, soit précisément un différentiel de 179 jours entre son départ et son retour. 179 = le code général de la Matrice, soit 153 + ses 2 bases 17 et 9. Finalement, comme vous le savez, thomas Pesquet rentrera le 2 juin 2017, soit précisément le 153 éme jour de l'année, cela ne s'invente pas !
 A présent, penchons-nous sur les codes effectifs durant la présence ( en l'occurrence, plus de 6 mois ) de thomas Pesquet au sein de la station spatiale internationale. Premier élément : la première conférence de presse de thomas Pesquet effectif un certain 23/11/2016. Comme vous le savez, le nombre 23 correspond au code chiffré ultime des hauts Initiés. Intéressons-nous maintenant aux sorties extravéhiculaires de thomas Pesquet car cela est très instructif. La première d'entre-elles était effective le 13 janvier 2017 et la formule " le treize janvier " nous donne en conversion alphanumérique 179. Quant à la seconde sortie extravéhiculaire pour thomas Pesquet effective le 24 mars 2017, la formule " le vingt quatre mars " nous donne 666 en conversion alphanumérique à base 3. Après cette seconde sortie extravéhiculaire, une troisième était alors prévue pour le 6 avril 2017 mais finalement elle n'a pas eu lieu, étant annulée et reportée ( http://m.leparisien.fr/sciences/la-troisieme-sortie-dans-l-espace-de-thomas-pesquet-reportee-05-04-2017-6828798.php ). Je vous le donne en mille, pas de code marqueur décelé en conversion alphanumérique pour la formule " le six avril " ( = 114 ). Cette troisième sortie extravéhiculaire a été reporté pour le 24 avril 2017 et finalement là encore cette sortie de thomas Pesquet n'a pas eu lieu et bien évidemment pas non plus de code marqueur avec la formule " le vingt quatre avril " ( = 216 ). Bref, thomas Pesquet n'aura effectué que 2 sorties extravéhiculaires, toutes deux agrémentées de codes marqueurs ! ( http://www.lejdd.fr/societe/quiz-sauriez-vous-situer-ces-photos-de-thomas-pesquet-en-france-3342644 ).Thomas Pesquet et son " séjour " au sein de l' iss constitue ( au niveau des codes marqueurs ) un cas d'école, une véritable référence en la matière. 20/20 obtenu par mr Pesquet puisque dates de départ et de retour, conférence de presse, sorties extravéhiculaires ( sans compter sa propre formule prénom et nom ) sont toutes agrémentées de codes marqueurs instrumentalisés par les Hauts Initiés. Rappel, font partis des codes marqueurs, le code général de la Matrice, le code de la Bête, le code Skull and Bones, le code Pi.
Outre les sorties extravéhiculaires de thomas Pesquet, j'ai également à l'esprit le dossier lié au terrorisme. Dernier exemple en date, la tuerie de Las Vegas du 1er octobre 2017. Là, on trouve le même code marqueur tant du côté de la date avec " le premier octobre " = 179 que de l'auteur de la tuerie puisque " Stephen Craig Paddock " = 179.

 

ARTICLE DE TRANSITION, PARTIE1, PARTIE2, GRANDE CONSPIRATION INTERNATIONALE

Le 06/10/2017

L'astroclown Guy Laliberté L'astroclown Guy Laliberté au sein de l'iss L'hologramme de Jean-Luc Mélenchon

L'astroclown Guy Laliberté
L'astroclown Guy Laliberté 
Au sein de notre Matrice artificielle, l'illusion sert sur un plateau en or à l'Humanité une fausse réalité. Pour cela, les gardiens et gestionnaires de cette Matrice artificielle s'appuient essentiellement sur 2 types de technologie, à savoir les CGI et les hologrammes. Les Cgi ( computer generated imagery ) correspondent aux images générées par ordinateur ou si vous préférez les images de synthèse. Cette technologie est essentiellement utilisée dans le cadre du programme spatial officiel dans la mesure où celui-ci est inexistant au-delà de l'atmosphère terrestre. Les Cgi permettent ainsi de créer puis de diffuser à l'Humanité entière la fausse réalité et l'illusion est alors parfaite.
 Pour illustrer mes propos, je reviens 8 années en arrière, nous sommes alors le 30 septembre 2009 et un certain Guy Laliberté quitte le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan à bord d'une fusée Soyouz qui s'arrimera à la station spatiale internationale ( l'iss ) le 02/10/2009 ( http://www.ladepeche.fr/article/2009/09/30/683878-fondateur-cirque-soleil-premier-clown-espace.html ). Guy Laliberté n'est autre que le fondateur ( en 1984 ) du Cirque du soleil, en d'autres termes, Mr Laliberté est un clown et lorsqu'il a intégré l'ISS pour une dizaine de jours ( puisqu'il est rentré sur Terre en date du 11/10/2009 ) on le qualifiait alors d'astroclown. Pour l'anecdote, ce 30/09/2009, avant de rejoindre la fusée Soyouz, Guy Laliberté a posé pour la presse internationale ayant revêtu sa tenue d'astronaute et se présentait surtout avec un nez rouge de clown. 3 ans plus tôt, le cirque du soleil a annoncé ( précisément le 6 avril 2006 ) la signature d'un contrat de partenariat avec la société d'informatique CGI spécialisée en technologies de l'information. La société CGI, cela ne s'invente pas ! ( https://www.cgi.com/fr/cirque-du-soleil-confie-cgi-contrat-impartition ).
 Je résume donc la situation : en date du 30/09/2009, nous avons donc un astroclown qui s'envole direction l'iss et en étant associé à la société Cgi. Avez-vous saisi le message transmis à toute l'Humanité ? Un astroclown associé aux images de synthèse.
 Passons à présent au 2 ème type de technologie, en l'occurrence les hologrammes. Pour cela, je vous renvoie à mon article daté du 21/01/2017. En effet, car rappelez-vous le 12/01/2017, le franc-maçon Jean-Luc Mélenchon annonçait pour le 5 février 2017 un meeting électoral et ce avec l'appui de la technologie holographique. Les dates de son annonce et de la tenue effective de ce meeting ne sont pas fortuites, en d'autres termes, elles n'ont été nullement choisies au hasard. Et pour cause, ces 2 dates nous ramenant cette fois-ci inexorablement à mon article daté du 05/11/2014 où j'évoquais les dessous du drapeau européen, les 12 étoiles à 5 branches le composant nous menant tout droit à la déesse Isis d'où la Matrice artificielle Isis. Cela signifie donc que la technologie liée aux hologrammes a un rôle majeur à jouer au sein de notre Matrice artificielle.
 Bref, les images informatisées de synthèse ( CGI ) ainsi que les hologrammes servent à l'Humanité sur un plateau doré la fausse réalité, clé de voûte de la Matrice artificielle. Les comédiens acteurs ( dont les astronautes ) instrumentalisés par les gardiens du troupeau ( agents illuminatis templiers ) sont chargés d'amplifier la fausse réalité afin que l'illusion soit parfaite. Ce qui est amusant, pour conclure, réside dans le fait qu'en cette année 2017, un commentateur sur la page facebook de l'astronaute thomas Pesquet, l'a qualifié d'astroclown nous ramenant à 2009 avec l'astronaute clown Guy Laliberté. Inutile de vous signaler que l'on retrouve les chiffres clés liés à la Matrice Isis, à savoir 9 et 17 ( 9 fois 17 = 153 ).

 

ARTICLE DE TRANSITION, PARTIE 1, PARTIE 2, GRANDE CONSPIRATION INTERNATIONALE

Le 02/10/2017

le présentateur de l'émission " Scientastik " l'astronaute jean-françois Clervoy l'astronaute thomas Pesquet la future montgolfière " spatiale " société World view

le présentateur de l'émission " Scientastik "
le présentateur de l'émission " Scientastik " 
 Décidément le programme spatial officiel ( qui est en réalité inexistant au-delà de l'atmosphère terrestre ) nous réserve bien des surprises entre incohérences et lapsus révélateurs. Dernier exemple en date, l'émission " Scientastik " diffusé le 23/09/17 à 22,35 h.sur la chaîne TV France4 et dont le sujet était " le tourisme spatial " ( https://www.youtube.com/watch?v=kXJstjrb6NI ). A la fin de ce documentaire, on note 2 anomalies ( plus loin dans l'article, je vous transmets la fourchette timing vidéo concernée ). La première d'entre elles, la voix off féminine en est à l'origine, voici les propos concernés : " Mais pour faire les mêmes selfies que thomas Pesquet il y a une solution beaucoup moins coûteuse : la stratosphère. Attention, ce n'est pas l'Espace et ses 100 kilomètres d'altitude mais on s'en approche. Et pour y aller, la société " World view " propose une véritable montgolfière spatiale ", fin de citation.
 Quant à la seconde anomalie, l'ex astronaute français jean-françois Clervoy prend directement le relais de la voix off , je cite : " Ça consiste à mettre des personnes, des touristes dans une nacelle accrochée sous un énorme ballon stratosphérique gonflé à l'hélium de 100 mètres de diamètre, qui est capable de soulever par la poussée d'Archimède une nacelle avec quelques personnes dedans pendant plusieurs heures à plus de 30 kilomètres d'altitude. Donc là, vous avez la vue, vous avez la vue des astronautes ", fin de citation ( http://www.lepoint.fr/insolite/un-voyage-en-ballon-dans-l-espace-pour-75-000-23-10-2013-1747234_48.php ) ( https://www.youtube.com/watch?v=sdsVwN-lCX8&app=desktop ).
 Decortiquons à présent les anomalies observées.
 Ainsi, pour ce qui est de la voix féminine, elles ( les anomalies ) sont effectives lors de la première et dernière phrase prononcées. Je rappelle la première phrase : " Pour faire les mêmes selfies que thomas Pesquet il y a une solution beaucoup moins coûteuse : la stratosphère ", fin de citation. Tiens tiens, thomas Pesquet et l'iss semblent évoluer au niveau de la stratosphère qui, pour information, se situe dans une fourchette moyenne entre 12 et 50 kms d'altitude ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Stratosph%C3%A8re ).
 Evoquons les selfies dont fait allusion la voix off affirmant qu'avec l'appui d'une montgolfière placée à 30 kms d'altitude ( dans la stratosphère ) on est en mesure de réaliser les mêmes selfies que ceux de l'astronaute thomas Pesquet. Cette affirmation est d'autant plus amusante que si vous avez suivi l'actualité lorsque thomas Pesquet était présent au sein de l'iss, vous vous rappelez alors sans doute le fameux faux selfie que l'on a attribué à thomas Pesquet dans la foulée de sa sortie extravéhiculaire du 13/01/17 et qui a fait le buzz sur le réseau social twitter. En fait, ce cliché où l'on voit un astronaute photographié perché au-dessus de l'Europe n'était l'oeuvre et le fruit de l'imagination que d'un artiste digital, en l'occurrence Mr Robert Jahns, connu sous le pseudo " Nois7 " et qui en réalité a publié ce cliché en 2014 sur son compte instagram ( http://www.rtl.fr/culture/futur/le-selfie-de-thomas-pesquet-dans-l-espace-etait-un-fake-7786771357 ). Cela n'est pas sans rappeler la fausse émission en direct en direct de l'iss diffusée sur plusieurs pages Facebook en date du 26 octobre 2016 ( cf. mon article daté du 23/11/2016 ) ( https://fr.sputniknews.com/insolite/201610261028395689-espace-emission-toile-canular-cosmonaute/  ).
 Maintenant le rappel de la dernière phrase de la voix off ( émission " Scientastik " ) : " Et pour y aller, la société " World view " propose une véritable montgolfière spatiale ", fin de citation. Mais dites-moi, n'avez-vous pas un peu comme l'impression que le terme " spatiale " est inapproprié à la situation dans la mesure où l'Espace se situe au-delà de 100 kms d'altitude ( https://fr.m.wiktionary.org/wiki/spatial ). N'aurait-il été pas plus judicieux d'employer l'adjectif " stratosphérique " associé à la montgolfière. De surcroît, l'emploi de la formule " montgolfière spatiale " est en contradiction avec la phrase précédente qui, je le rappelle, est " attention, ce n'est pas l'Espace et ses 100 kms d'altitude... ", fin de citation.
 Après les anomalies liées à la voix off, intéressons-nous donc aux propos de l'ex astronaute français jean-françois Clervoy, extrait, je cite : "... ballon stratosphérique gonflé à l'hélium... une nacelle avec quelques personnes dedans pendant plusieurs heures à plus de 30 kms d'altitude. Donc là, vous avez la vue, vous avez la vue des astronautes ", fin de citation. Oui, vous avez bien lu la dernière phrase émanant de Mr Clervoy " à 30 kms d'altitude vous avez la vue des astronautes ". Tiens, comme c'est étrange, les astronautes évoluent à présent autour des 30 kms d'altitude, bien loin des 400 kms de la station spatiale internationale. Le documentaire vidéo " Scientastik ", tourisme spatial ( https://www.youtube.com/watch?v=kXJstjrb6NI ). La partie où les anomalies ont été relevées se situe à la fin de la vidéo dans la fouchette comprise entre la 43,50 et la 44,27 minutes ).
 Avez-vous saisi le message véhiculé ? Confondre cette fois-ci l'illusion avec la réalité. Imaginez la joie, l'extase d'une jeune personne qui s'imagine déjà monter à bord de la montgolfière dite " spatiale " et pouvoir ainsi prendre les mêmes clichés que son idole astronaute thomas Pesquet et ensuite " crié " à toutes ses connaissances, oui, je l'ai fait, j'étais dans " l'Espace ", ses clichés se confondant avec ceux " pris par thomas Pesquet ". Pourquoi ais-je mis des guillemets me diriez-vous ? Et bien, si vous observez minutieusement les clichés qu'a pris et publié thomas Pesquet lors de sa présence au sein de l'iss ( évoluant officiellement autour des 400 kms d'altitude ), vous remarquerez alors qu'ils correspondent aux mêmes angles de prise de vue que ceux visibles via l'application Google earth. En d'autres termes, thomas Pesquet a réalisé un copier-coller à partir de Google earth en prenant le soin de retoucher les clichés originaux afin d'améliorer la définition d'images.

 

 

 

ARTICLE DE TRANSITION, PARTIE1, PARTIE2, GRANDE CONSPIRATION INTERNATIONALE

Le 29/09/2017

L'astronaute Thomas Pesquet La croix de Malte des Templiers Les francs-maçons L'agence spatiale américaine NASA

L'astronaute Thomas Pesquet
L'astronaute Thomas Pesquet 
Rappel : " le nombre Matrice " = 153, " le nombre de la France " = 153, " la France et le monde " = 153. Bref, la France en première ligne dans le cadre de la gestion de l'ordre mondial actuel effectif sur une durée d'un millénaire. Songez aux paroles de la chanson " le temps des cathédrales " : " il est venu le temps des cathédrales. Le monde est entré dans un nouveau millénaire...". Voilà donc la clé de voûte de notre ordre mondial actuel géré par les francs-maçons templiers à l'origine, forcément, de l'édification des cathédrales. " Les Templiers " = 153 ( code général Matrice Isis ).

 Les astronautes constituent un élément essentiel de notre Matrice artificielle d'où bien évidemment " astronautes " = 153. Pourquoi donc les astronautes constituent-ils un élément prépondérant au sein de notre Matrice modélisé 3D, me diriez-vous ? En fait, c'est simple. Les astronautes sont mandatés, sont chargés d'amplifier l'illusion d'une planète Terre minuscule au sein d'un univers gigantesque mais également démontrer que l'Espace est accessible et ouvert alors qu'en réalité il n'en est rien ! Avouez que l'illusion est parfaite si l'on se réfère aux images émanant des agences spatiales et astronautes. N'oubliez pas que le programme spatial officiel a été initialisé sous l'égide de la franc-maçonnerie templière que ( comme vous le savez ) l'on retrouve derrière les attentats dont ceux revendiqués par Isis, cela ne s'invente pas, cherchez l'erreur !
 " Illusion " et " magie ", les maîtres mots de la Matrice, initiales 9 e et 13 e lettres, 2 chiffres clés liés aux Templiers comme cela a été le cas avec les ouragans " Irma " et " maria " qui ont sévit en 09/17 ( cela ne s'invente pas ! ) à la puissance maximale.
 Tiens, à propos de l'ouragan " irma ", c'est précisément lorsque cet ouragan sévissait en Atlantique, que la Presse commençait à évoquer le dossier lié à la Birmanie. Et dans le terme " Birmanie ", nous avons " Irma "de par et d'autre " b " et " nie " soit " béni irma ". Et oui, mesdames, messieurs, il s'en passe des choses au sein de la Matrice artificielle ( https://mm.ambafrance.org/Chroniques-de-Birmanie-semaine-du-4-au-10-septembre-2017 ).

Pour revenir à notre cher astronaute national Thomas Pesquet, dans la mesure où il a un rôle majeur à jouer en représentant la France, ce n'est évidemment pas un hasard s'il est codé 179, s'il est parti de Baïkonour le 17/11 ( 2016 ), s'il a tenu sa première conférence de presse depuis l'iss le 23/11 ( 2016 ), s'il a effectué sa sortie extravéhiculaire un 13 ( janvier 2017 ). Pas un hasard également, s'il devait initialement revenir le 15/05/2017 ( soit un différentiel de 179 jours avec la date de départ ) et que finalement il est rentré le 02/06/17, soit précisément le 153 ème jour de l'année. A noter que les formules " Thomas Pesquet " et " iss n'existe pas " fonctionnent en parfaite synergie dans la mesure où leurs totaux en conversion alphanumérique = 179.

 Inutile de rappeler que sa collègue américaine  peggy Whitson ( initialement programmée pour rentrer en juin 2017 ) ne rentrera finalement que le 3 septembre 2017 et ainsi cumuler 666 jours passés dans l'Espace. Belle association 153 - 666.
 Et le 153 ème jour de l'année précédente 2016 tombait un 1er juin, jour précis de la cérémonie, véritable rituel satanique à l'occasion de l'inauguration du tunnel du Saint-Gothard en Suisse. Bref, une nouvelle association entre le code général de la Matrice Isis 153 et le chiffre de la Bête satanique 666 ( https://m.youtube.com/watch?v=EEETRbgNHyo ).

 

ARTICLE DE TRANSITION, PARTIE 1, PARTIE 2, GRANDE CONSPÏRATION INTERNATIONALE

Le 25/09/2017

l'acteur français gérard Depardieu le virus du sida emmanuel Macron jean-luc Mélenchon

l'acteur français gérard Depardieu
l'acteur français gérard Depardieu 

Dites-donc, l'acteur français gérard Depardieu semble directement s'inspirer de mon article daté du 04/09/2017 en déclarant (lors d'une interview accordée au média américain " the Daily Beast " et publiée en date du 20/09/2017 ) que, selon lui, le virus du sida a été volontairement créé par le gouvernement américain pour servir d'arme biologique et que peut-être nous en saurons plus avec l'appui du président américain donald Trump parce qu'il parle beaucoup. Donc, affaire à suivre ! ( https://www.google.fr/amp/s/www.rtl.fr/culture/medias-people/le-sida-a-ete-cree-par-le-gouvernement-americain-pour-gerard-depardieu-7790187263/amp ).
 Pour information, la formule " création du sida " = 143. Rappel : ( 143 = 2 h 23 soit le code Skull and Bones 322 par effet miroir, cf. mes articles sur le code Skull and Bones et les productions cinématographiques ).
 Second point du jour, l'homme politique nicolas Dupont-Aignan ( représentant de " Debout la France " ) se dit effrayé par le duo infernal Macron-Mélenchon. Forcément le duo infernal Macron-Mélenchon puisque je vous renvoie à mon article daté du 02/05/2017 ( publie donc avant la victoire de mr Macron à la Présidentielle ) où je précisais alors que l'association " Macron-Mélenchon " ( en conversion alphanumérique de base ) = le code général de la Matrice Isis 153.
 Jean-Luc Mélenchon à la tête de la manifestation des insoumis le 23 ( code chiffré  ultime illuminati ) septembre 2017. La veille 22/09, les principaux médias présentaient mr Mélenchon comme désormais l'unique véritable opposant politique face à emmanuel Macron. N'oubliez pas que Mr Mélenchon a émis la volonté de renverser la présidence Macron afin de prendre le pouvoir et que parallèlement les médias lui ouvre une voie royale afin de librement s'exprimer, cherchez l'erreur ! Jean-Luc Mélenchon s'est présenté à la manifestation du 23 septembre alors que la droite et surtout l'extrême-droite sont plus divisées que jamais et la gauche traditionnelle réduite à la portion congrue. Une nouvelle fois, comme vous pouvez le constater, tout est parfaitement orchestré selon les codes clés de la Matrice artificielle où le hasard n'a pas sa place.

 

Minibluff the card game

Hotels